Grandvalira

PAS DE LA CASE-Grau Roig et Soldeu EL TARTER

 

En 1956, l’entrepreuneur et champion de ski Francesc Viladomat installa le premier téléski au sommet du Coll Blanc, au Pas de la Case. Il fonctionnait grâce au moteur d’un camion et pouvait transporter 450 skieurs chaque heure. Dès cela, la station se développa et  elle s’octroyait d’une remontée mécanique en moyenne chaque année. Sept ans plus tard, fût le tour de Soldeu en installant sa première remontée mécanique, c’est ainsi que commença le projet avec capital privé des familles Baró, Salvans et Torrallardona. Pendant les années 80, Pas de la Case-Grau Roig incorpora les premiers canons à neige automatiques, alors que la station voisine inaugurait le secteur de Riba Escorxada, avec accès depuis le Tarter. En 1993, la mairie de Canillo devenait l’actionnaire majoritaire d’ENSISA (Société exploratrice de Soldeu El Tarter) et l’entité Crèdit Andorrà le deuxième actionnaire. En 1996 à Soldeu, le premier téléphérique de 8 sièges des Pyrénées faisait ses premiers pas et l’année 2000 le nouveau secteur de Canillo se créa. Quant au Pas de la Case-Grau Roig en 1997, exploité par SAETDE, installa le premier télésiège débrayable de 6 sièges des Pyrénées. En 2003, les deux stations étaient connectées physiquement. La continuation de l’histoire, vous la connaissez et porte un nom… Grandvalira.

 

« Il était une fois le début de tout. » Cela fût en Octobre de 2003. Les directions générales de SAETDE et d’ENSISA, sociétés exploitatrices du Pas de la Case et Soldeu El Tarter annonçaient une fusion très attendue. Les deux stations andorranes passaient à constituer le domaine skiable le plus grand des Pyrénées. Le « nouveau-né » s’appela Grandvalira. Dès ce jour, Grandvalira a grandi à un rythme imparable et imperturbable. Saison après saison, elle a crû en équipements. En qualité, en offres, en possibilités… En définitive, en expériences. Actuellement, Grandvalira est un des domaines skiables de référence dans le sud de l’Europe. Grandvalira est le leadeur dans la création de nouvelles expériences dans la montagne, les 365 jours de l’année. Prolonger ce développement à ce rythme, dans tous les sens, est notre projet de futur.